Vietnam

Le Vietnam a signé un accord commercial bilatéral relativement exhaustif avec les États-Unis (ÉU) en 2000, en vigueur depuis 2001. L’accord faisait partie du processus d’après-guerre de « normalisation du commerce » entre les deux pays et devrait être considéré comme un importrant précurseur d’un accord de libre-échange (ALE) incontestable avec les ÉU. En juin 2007, Hanoi et Washington ont signé un accord-cadre d’investissement et de commerce ; un pas de plus vers un possible ALE. Et en décembre 2008, les deux gouvernements ont commencé à négocier un traité bilatéral sur l’investissement inflexible.

En janvier 2007, Hanoi et Tokyo ont entamé des pourparlers concernant une entente Japon-Vietnam, qui a finalement été signée en décembre 2008. Peu après, le Vietnam s’est lancé dans des négociations avec le Chili, qui se sont conclues par la signature d’un ALE en 2011 Hanoi avait déjà signé un ALE avec Israël en 2004 et pourrait se joindre au Partenariat transpacifique (TPP), en plus d’avoir l’intention de négocier des ALE avec l’Association européenne de libre-échange (AELE), la Russie et le Mexique.

En tant que membre de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN), le Vietnam est pris dans les négociations d’ALE de ce bloc commercial avec la Corée, l’Union européenne, la Chine, le Japon et l’Inde. Le gouvernement vietnamien a aussi conclu un certain nombre d’accords bilatéraux sur la propriété intellectuelle, la science et la technologie avec des pays industrialisés, ainsi que plus de 30 traités bilatéraux sur l’investissement.

dernière mise à jour : mai 2012


Voir plus

Voir moins