bilaterals.org logo
bilaterals.org logo

géopolitique


L’Inde et la Russie prévoient d’ouvrir une nouvelle route commerciale via l’Iran malgré la menace de sanctions américaines
L’ouverture d’un corridor de transport multimodal via l’Iran donnera un grand coup de fouet au commerce bilatéral entre la Russie et l’Inde, mais il n’y a pas que l’économie qui est en jeu. Il s’agit d’une mesure contre la menace de sanctions américaines.
Asie-Pacifique : le Japon à l’offensive pour nouer des alliances commerciales
D’abord sonné par le retrait américain, le Japon a été très actif pour faire aboutir le nouveau traité transpacifique, un volontarisme inédit pour l’archipel qui cherche à développer les alliances commerciales dans la région, face à l’activisme de son rival chinois.
Netanyahu en Inde : les enjeux économiques et géopolitiques
L’objectif de cette visite pour le Premier ministre israélien est clair : développer la coopération économique et commerciale entre les deux pays.
Asie-Pacifique : contre le TPP, la Chine relance son projet de zone de libre-échange (FTAAP)
Alors qu’elle a été tenue à l’écart du projet de partenariat transpacifique (TPP) signé par les Etats-Unis et 12 autres pays, la Chine relance son projet concurrent de zone de libre-échange de l’Asie-Pacifique (FTAAP)
Accord d’association UE-Ukraine : ce qu’il faut savoir du contenu, des enjeux et des difficultés pour exporter et investir
Le volet des tarifs douaniers est déjà appliqué de façon unilatérale par l’UE. Et le 1er janvier prochain, Kiev, à son tour, devra engager le démantèlement de ses tarifs douaniers.
La Chine, le nouveau grand ami de l’Égypte ?
Zones économiques spéciales, tourisme et même nucléaire, Le Caire multiplie les effets d’annonce sur la mirifique coopération sino-égyptienne.
Commerce : tactique hasardeuse de Paris
Note de la NSA selon WikiLeaks : "Des représentants de l’UE perçoivent un manque de leadership US sur les questions commerciales et émettent des doutes sur l’initiative du Pacifique."
USA : le Congrès vote une loi pour enrayer le boycott contre Israël
Après des semaines de débat, un projet de loi incluant des dispositions visant à enrayer les initiatives du mouvement BDS (boycott, désinvestissement et sanctions) contre Israël a vu son dernier obstacle législatif levé mercredi après-midi.
Le commerce, c’est la guerre
Ce livre de Yash Tandon montre comment l’OMC, les Accords de partenariat économique (APE) et le Grand marché transatlantique (TAFTA ou TTIP) sont imprégnés d’une idéologie masquant un système qui ne roule que dans l’intérêt des entreprises transnationales.
Derrière les « accords d’association » et libre échange avec l’UE signés par l’Ukraine, la Georgie et la Moldavie
Les accords d’association et libre échange avec l’Ue, signés hier par Ukraine, Georgie et Moldavie, ont non seulement une valeur économique, mais politique et stratégique.
La Turquie intéressée par un accord de libre-échange avec l’Union eurasiatique
La Turquie se dit intéressée par la création d’une zone de libre-échange avec l’Union économique eurasienne qui remplacera l’Union douanière entre la Russie, la Biélorussie et le Kazakhstan à partir de 2014.
L’Ukraine tourne le dos à l’UE et se rapproche de Moscou
Le gouvernement ukrainien a suspendu jeudi les négociations en vue d’un accord d’association et de libre-échange avec l’Union européenne et annoncé la relance d’un « dialogue actif » avec la Russie.
Asie-Pacifique : duel Etats-Unis-Chine pour le contrôle du commerce
Les Etats-Unis poussaient les feux en vue de la conclusion rapide d’une vaste zone de libre-échange, mardi au sommet de l’Asie-Pacifique, trouvant cependant sur leur chemin une Chine enhardie par l’absence du président Barack Obama.
ANALYSE—Un accord libre-échange UE/USA semble concevable
L’UE sera probablement plus ouverte lors des négociations sur le libre-échange, par crainte de se voir marginalisée, alors que les Etats-Unis négocient avec leurs partenaires asiatiques et océaniens l’extension d’un autre traité, l’Accord de partenariat trans-pacifique (TPP).
Patrick Messerlin : « Derrière la multiplication des accords bilatéraux, un objectif de politique étrangère »
A l’occasion de la publication du rapport annuel de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) sur le commerce mondial et alors que le cycle de Doha sur la libéralisation du commerce patine depuis bientôt dix ans, Patrick Messerlin, directeur du Groupe d’économie mondiale de Sciences Po, revient sur les raisons de la prolifération des accords bilatéraux de libre-échange.
Palestine et Moyen Orient : Combattre le néolibéralisme et le pouvoir des Etats Unis
L’idée centrale de la stratégie du "Nouveau Moyen Orient" des Etats-Unis est l’intensification des politiques économiques néolibérales - comme la privatisation, les accords de libre échange, la réduction des dépenses du secteur public, l’ouverture à l’investissement étranger, la suppression des subventions d’Etat, etc. - dans tous les Etats de la région.
Pétition pour la suspension de l’Accord d’Association Union Européenne-Israël
Nous relayons la pétition pour la suspension de l’Accord d’Association Union Européenne-Israël, lancée par The Peace Cycle, et qui sera remise au Parlement Européen le 9 septembre prochain. Ci-dessous le texte de la pétition traduit par ISM.
Avis de néocolonialisme sur la Méditerranée
Faire progressivement converger les deux rives de la Méditerranée autour d’institutions homogènes garantissant l’économie de marché, la libre circulation des capitaux et « la concurrence libre et non faussée » devient le plan structurant de ce projet néocolonialiste, de contrôle des pays du Sud et d’augmentation des débouchés économiques pour les multinationales européennes.
L’UPM : espace de coopération ou instrument de domination ?
Le 13 juillet, se réuniront au Grand Palais parisien les 27 chefs d’Etats de l’Union européenne et ceux des autres 16 pays qui formeront ensemble la future Union pour la Méditerranée (UPM)
Vers une euroméditerranéité à la carte
L’Union européenne, confrontée à l’échec du processus de paix au Moyen-Orient, au refus de l’adhésion de la Turquie à l’Union et à sa marginalisation probable dans la reconstruction de l’Irak, pourrait l’inciter à redéfinir sa politique méditerranéenne et à lui apporter des ajustements.