bilaterals.org logo
bilaterals.org logo

mines


La Roumanie dit non à un projet en or nocif
L’État roumain en retirant son permis d’exploitation à une compagnie minière canadienne se voit aujourd’hui traîné devant les tribunaux internationaux.
Une coentreprise de Barrick Gold obtient 5,8 G $ en dommages intérêts
Barrick Gold a indiqué que sa coentreprise avec le mineur chilien Antofagasta avait obtenu 5,84 milliards $ US en dommages-intérêts pour son projet Reko Diq, au Pakistan.
Le Canada payera 7 millions pour un projet de carrière
La société, Bilcon, réclamait 443 millions pour les profits qu’elle disait avoir perdus après qu’un examen fédéral-provincial a conclu qu’une carrière de basalte à Digby Neck violerait les « valeurs fondamentales de la communauté ».
Les Américains exigent des indemnisations de 95 millions $ pour cessation forcée de leurs mines
Un groupe d’investisseurs américains prétend que le Rwanda a illégalement saisi leurs concessions et « nationalisé » leurs avoirs ainsi que leurs activités minières. Ils exigent une indemnisation 95 millions de dollars.
En moins de 20 ans, deux fois plus d’or a été sorti du Mexique qu’à l’époque coloniale
Entre 2001 et 2017, les transnationales ont extrait au Mexique deux fois plus d’or que les Espagnols n’en avaient sorti en 300 ans de colonisation.
L’inscription de Rosia Montana au Patrimoine mondial UNESCO, reportée
Le Comité du patrimoine mondiale de l’UNESCO a décidé de reporter l’inclusion du site minier de Rosia Montana sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO.
Les procédures d’arbitrage en recrudescence dans l’énergie et les mines
Pouvoir recourir à l’arbitrage, c’est une des clauses qu’exige une compagnie lorsqu’elle signe un contrat dans un pays étranger, pour ne pas dépendre des juridictions locales.
Annulation de licences : des groupes miniers poursuivent le Kenya pour 3,3 milliards de dollars
Plusieurs sociétés minières internationales réclament 3,3 milliards de dollars au Kenya auprès du Centre international pour le règlement des différends relatifs aux investissements.
Les poursuites investisseur-État sont une vraie mine d’or
Le rapport énonce l’histoire d’une région roumaine et de son combat contre l’exploitation d’une mine aux conséquences potentiellement désastreuses.
Un groupe minier canadien réclame 4Mds USD à la Roumanie
Un groupe canadien a annoncé réclamer 4,4 milliards de dollars de dédommagement à la Roumanie en compensation de l’abandon d’un projet de mine d’or, au coeur d’une longue controverse judiciaire et environnementale.
Le pétrolier américain Cobalt Energy réclame plus de 2 milliards de dollars à l’Etat angolais
Cobalt Energy a annoncé avoir déposé une demande d’arbitrage international dans laquelle il réclame 2 milliards de dollars au gouvernement angolais.
Cobalt Energy menace de recourir à une procédure d’arbitrage contre l’Etat angolais
L’américain Cobalt Energy a déclaré qu’il ferait recours à un arbitrage international contre le gouvernement angolais si celui-ci ne prolonge pas immédiatement sa licence sur deux blocs en eau profonde.
El Salvador - le CIRDI se prononce contre une compagnie minière australienne
Au terme de sept ans d’un processus d’arbitrage lancé par Oceana Gold le différend a été tranché en faveur de l’État salvadorien.
Victoire du Salvador contre une minière canadienne
Une poursuite de 300 millions de dollars intentée par l’entreprise minière Pacific Rim Mining Corporation contre le Salvador a été défaite par un arbitrage du Centre international pour le règlement des différends relatifs aux investissements
Vers une loi de protection des investissements marocains au Mali
Le gouvernement du Mali se prépare à solliciter du Parlement la ratification d’un projet de loi destiné à protéger les investissements marocains qui devraient être en augmentation dans le pays et s’étendre à de nouveaux secteurs comme la recherche pétrolière et minière.
Un exploitant minier canadien menace le Costa Rica
Le compagnie minière canadienne Infinito Gold a menacé jeudi le Costa Rica d’une plainte portant sur plusieurs millions de dollars si d’ici le 4 octobre prochain aucun accord amiable n’était trouvé après l’annulation d’un projet minier dans le nord du pays, a indiqué l’entreprise à San José.