Le Royaume-Uni signe un accord de libre-échange post-Brexit avec la Suisse

Todas las versiones de este artículo: [English] [français]

JPEG - 42.3 KB
Photo: Sky

China.org.cn | 12 février 2019

Le Royaume-Uni signe un accord de libre-échange post-Brexit avec la Suisse

Le Royaume-Uni a conclu lundi un accord sur le commerce avec la Suisse, qui permettra aux entreprises des deux pays de continuer à commercer librement une fois que le Royaume-Uni aura quitté l’Union européenne (UE).

Cet accord de maintien de la continuité du commerce, qui maintient dans la mesure du possible les arrangements commerciaux déjà en place entre l’UE et la Suisse, entrera en vigueur soit en janvier 2021, à la fin de la période de transition stipulée par l’accord de Brexit, soit dès le 29 mars 2019, dans le cas où le Royaume-Uni quitterait l’UE sans accord.

En tant que membre de l’UE, le Royaume-Uni bénéficie en effet d’une quarantaine d’accords commerciaux de l’UE concernant plus de 70 pays. En prévision du Brexit, il s’est en conséquence lancé dans une course contre la montre pour reproduire tous ces accords existants avant sa sortie de l’UE.

Cet accord de maintien des relations commerciales avec la Suisse est considéré comme le plus important accord de ce type à ce jour.

L’accord simplifie les réglementations commerciales et permet aux entreprises de continuer à échanger librement, sans introduire aucun nouveau tarif douanier. Il maintient en effet la suppression des taxes sur la majorité des produits échangés entre le Royaume-Uni et la Suisse, a précisé le ministère britannique du Commerce international dans un communiqué.

Le secteur automobile britannique économisera ainsi jusqu’à 8 millions de livres sterling par an de tarifs douaniers sur ses exportations. Les exportateurs d’aluminium économiseront quant à eux jusqu’à 4 millions de livres, de même que les exportateurs de pierres et de métaux précieux, selon le communiqué.

La Suisse est l’un des principaux partenaires commerciaux avec lesquels le Royaume-Uni cherche à garantir la continuité de ses relations commerciales. Le volume de leurs échanges commerciaux dépasse en effet les 32 milliards de livres par an, a déclaré le ministre britannique du Commerce international Liam Fox, soulignant que cet accord revêtait "une importance économique énorme pour les entreprises du Royaume-Uni".

Palabras clave:
Fuente: China.org.cn