Zone de libre échange africaine : pour Buhari, les chefs d’Etat ont mis la charrue avant les bœufs

25-octobre-2018

Pour le chef d’Etat nigérian, les pays africains auraient mieux fait de promouvoir dans un premier temps la compétitivité de leurs économies et de renforcer l’intégration des marchés, avant de rendre effectif l’accord de libre-échange.

Poster un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.