Résolution TAFTA : Le Parlement européen doit dire NON aux accords de libre-échange !
JPEG - 169.3 kb

Confédération Paysanne | 06.07.2015

Résolution TAFTA : Le Parlement européen doit dire NON aux accords de libre-échange !

La Confédération paysanne appelle les députés européens à voter contre la résolution sur le TAFTA/TTIP qui leur sera soumise les 7 et 8 juillet. Les accords de libre-échange négociés par l’Union européenne, notamment avec les Etats-Unis (TAFTA) et le Canada (CETA), remettront en cause les principes démocratiques et la souveraineté alimentaire ! Alors que le texte était censé fixer des « lignes rouges », il valide le principe de ces accords destructeurs.

Entre autres, il ne pointe pas les risques pour l’agriculture :

- La suppression des droits de douane agricoles, dernier outil permettant de nous protéger face à une agriculture plus industrielle basée sur des normes sociales, environnementales et de bien-être animal moins contraignantes ;
- L’harmonisation des législations et des normes au profit des échanges commerciaux via le mécanisme de règlement des différends entre investisseurs et États (ISDS) et l’organe de coopération règlementaire qui signeront la fin de la souveraineté des Etats ;
- L’interdiction de pouvoir « relocaliser » notre production et d’utiliser les semences issues de notre récolte.

L’élevage est en crise, et ces accords ne feront qu’instituer cette situation catastrophique ! Ils continueront à détruire notre production de viande bovine de qualité, essentielle à la vie et à l’aménagement de nos territoires, et amèneront notre production laitière droit dans le mur. Ils feront de l’industrialisation de l’agriculture la norme avec ce qu’elle implique de perte d’emploi paysan, précarisation de la main d’œuvre salariée, baisse de qualité de nos produits et désertification de nos territoires.

Les députés européens sont les relais de la population au niveau communautaire. Il est donc de leur devoir de défendre les paysans, les citoyens, les consommateurs qui se sont particulièrement exprimés via l’initiative citoyenne européenne (2,3 millions de participants !). Voter contre cette résolution serait un premier pas, voter une résolution demandant la fin des négociations serait remplir réellement leur rôle.

source : Confédération Paysanne

Printed from: https://www.bilaterals.org/./?resolution-tafta-le-parlement