Les ONG africaines manifestent contre la signature d’un contrat d’échanges préférentiels

InfoPlus Gabon

Les ONG africaines manifestent contre la signature d’un contrat d’échanges préférentiels

jeudi 18 octobre 2007.

LIBREVILLE, 18 octobre (Infosplusgabon) — Partagés entre le système de partenariat généralisé (SPG) et l’Accord de partenariat économique (APE), les pays de l’Afrique centrale semblent peu préoccupés par les enjeux que présente l’Europe pour la signature d’un contrat d’échanges préférentiels au 31 décembre prochain.

D’ordinaire, lors d’échéances majeures, les chefs d’État de la sous-région se mobilisent en sommet pour harmoniser leurs vues, afin de répondre aux défis de leur temps. Du reste, la question d’accords économiques semble être du ressort des salons feutrés et aucun débat n’est engagé à cet effet, à l’échelle des nations.

Certaines sources indiquent cependant que la société civile africaine fera entendre sa voie à Bruxelles, tandis que les ministres du Commerces des ACP/UE seront en conclave.

Dans une déclaration, faite à Libreville, le 12 octobre dernier, devant le Comité gabonais chargé de la négociation des Accords de Partenariat économique (CONAPE), Mme Yvette Ngwevilot Rekangalt, réprésentant de la société civile, a annoncé qu’une manifestation des ONG contre la signature le 31 décembre de ces accords, aura bien lieu. Elle s’est d’ailleurs envolée, le même soir pour la Belgique.

Autre intervenant, parmi les experts, membres de ce comité, M. Samuel Ntoutoume Ndzeng, représentant les opérateurs économiques, tout en jugeant nécessaire pour le Gabon de s’engager dans un accord pour la réforme de son économie, a mis en doute l’échéance de décembre, sur la base des dispositions constitutionnelles, obligeant le Gabon à ne faire adopter les traités commerciaux que par référendum.

Le CONAPE a remis en début de semaine son rapport au ministre gabonais du Commerce, M. Paul Biyoghe Mba. Il faudra donc que le gouvernement se prononce sur la signature ou non de ces accords devant le parlement, avant la réunion de Bruxelles à la fin du mois.

source: InfoPlus Gabon

Comment on this article

Comments

  • Les ONG africaines manifestent contre la signature d’un contrat d’échanges préférentiels23-June-2009 | bakayoko

    je suis de la cote d’ivoire president d’une ong de lutte contre la pauvreté nous avons pour préoccupation de former les agriculteurs sur les techniques agricoles, les amener a produire le vivrier et organiser les femmes en cooperative afin de les rendre plus productive. nous cherchons donc des partenaires ou ongs soeurs afin de d’etre present dans plusieurs localités

    Reply to this message
  • Les ONG africaines manifestent contre la signature d’un contrat d’échanges préférentiels1-February-2008 |

    Bonjour,
    Je suis co-fondateur d’une jeune ONG qui est membre de l’UN Global Compact et qui a son siege a NYC = www.eve-olution.org.
    Vos messages vont tout a fait dans le meme sens que les notres
    Pouvez vous m’en dire plus sur = Femmes et Défis du Millénaire (FDM).
    merci
    mon E-mail gerard.stein@eve-olution.org

    Reply to this message
  • Les ONG africaines manifestent contre la signature d’un contrat d’échanges préférentiels18-November-2007 | Mary ALEXIS

    AUX FEMMES DES ONG AFRICAINES ET AUX MERES,

    Je suis Guadeloupéenne, Présidente d’une oing d’aide directe au développement ,dénommée " FEMMES ET DEFIS DU MILLENAIRE" dite FDM,en faveur des femmes des pays ACP,dont l’objet vise à sensibiliser et à organiser des rencontres et des congrès pour aider au développement réel , sur le terrain, et non dans des salons feutrés, où les occidetaux achètents sans vergogne vos négociateurs.
    l’autre oing dénmmée " UNION DES ONG’s NATIONALES DE TERRE PACIFIQUE MONDE, dite UTPM" dont l’objet vise à favoriser l’expansion économique des pays émergents par la luute contre la pauvreté en imposant le 3e PLAN MARSHALL POUR LES PAYS EN VOIE DE DEVELOPPEMENT, y compris les ACP en priorité pour 2008-2038, créer et developpement dans chaque pays ACP, une ong nationale " TERRE PACIFIQUE MONDE" dite TPM Pays, de TPM Angola au Zimbabwe , dans chaque pays, et non une ong occidentale qui vous impose leur propre vue de développement pour vous sans vous associer

    Nos axes prioritaires sont de permettre le accès aux :

    - Eau,électricité, voirie, nettoiement,environnement, canalisations, stés de voirie, nettoiement
    - Santé, médicaments et approvisionnement aux médicaments, pour éviter la vente de faux médicaments dans les marchés
    - Microcrédits en faveur des femmes des zones rurales et à la base faire de la fomation de diplomés ,des filles et des femmes dont elles sont la pierre angulaire, le symbole du dévelopement pérenne, faciliter la création sur place dans chaque pays tiers adaptées aux besoins spécifites, les réalités économiques et l’entrée dans l’économie mondiale raisonnée, sans le pillage de vos matières premières, FEMMES des pays ACP, c’est votre role de défendre l’avenir de vos enfants et de vos familles, les etats européens vous pillent sans gène et établissent dans leur pays des lois scélérates pour vous interdire de venir dans leur pays respectifs. DEBOUT FEMMES DES PAYS ACP. PRENEZ VOUS EN CHARGE ET AVANCONS ENSEMBLE POUR GAGNER !
    AU NOM DE TOUTES FEMMES DE NOTRE PEUPLE !

    Reply to this message