Vers un accord d’association Mauritanie-CEDEAO

JPEG - 76.2 kb
Photo/Robert Asher

Financial Afrik | 23 September 2015

Vers un accord d’association Mauritanie-CEDEAO

La Mauritanie est en négociation avancée pour un accord d’association avec la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest. C’est ce que révèle à Financial Afrik, Naha Mint Moukhnass, ministre mauritanien du Commerce, de l’Industrie et du Tourisme.
Dans une interview exclusive à lire dans le dernier numéro de l’hebdomadaire financier panafricain, la ministre mauritanienne place ces pourparlers dans un contexte précis.
«Dans la perspective de la signature de l’Accord de Partenariat économique (APE) entre la région Afrique de l’Ouest (CEDEAO+ Mauritanie) et l’Union européenne, notre pays s’est engagé à négocier un accord d’association avec la CEDEAO».

Les deux parties ont déjà procédé à la signature du protocole d’entente qui sera la base légale de leurs négociations. «La Mauritanie et la CEDEAO ont réitéré leur engagement à tout mettre en œuvre pour conclure cet accord dans les meilleurs délais», explique madame Moukhnass.

Concrètement, ce projet prévoit l’adhésion de la Mauritanie au Tarif Extérieur Commun (TEC) et au Schéma de libéralisation des échanges (SLE) de la CEDEAO.
En outre, le projet inclut l’acceptation par la Mauritanie des dispositions relatives à la libéralisation des services et, entre autres, la possibilité de conclure un accord commercial comportant des concessions tarifaires avec une tierce partie et l’adhésion de la Mauritanie au protocole de la CEDEAO relatif à la libre circulation des personnes.
Du trait d’union géographique entre le Maghreb et l’Afrique de l’Ouest qu’elle a toujours été, la Mauritanie veut devenir une vraie plateforme d’échanges économiques et commerciaux entre les deux rives du Sahara.

keywords: