bilaterals.org logo
bilaterals.org logo

Afrique


La lutte continue au sujet des APE
On est en en train de donner une mauvaise réputation pour rien aux Accords de partenariat économique (APE), selon le parlementaire ghanéen, JB Danquah, qui se prononçait contre la toile de fond d’une autre rencontre de la société civile protestant contre les APE.
Bataille Europe - Afrique sur le front de la faim
Nicolas Sarkozy va-t-il réussir à concilier le libéralisme de l’Union et de ses amis avec la souveraineté alimentaire réclamée par les Africains et les ONG ?
Des syndicats africains appellent à l’abandon des accords de libre-échange proposés par l’UE
La fédération de syndicats la plus importante d’Afrique a appelé les pays africains à rejeter les Accords (libéraux) de partenariat économiques (APE), que l’UE cherche à leur faire signer. L’union syndicale a déclaré que ces accords ne servaient pas les intérêts africains.
APE ou développement ? : votre choix
La question n’est pas de savoir si l’accord proposé est équitable ou de réclamer un nouvel accord de type APE mais plutôt de changer complètement de direction en s’interdisant toute forme d’accord en dehors de l’OMC.
APE : Un marché de dupes
Le système libéral a montré ses propres limites et sa laideur et le grand débat qui se pose aujourd’hui n’est plus de décrire ses méfaits mais que faire pour que l’humanité fasse un progrès qui profite à la majorité abandonnée au bord de la route par la mondialisation ?
APE et recolonisations : Poison européen contre médiocrités africaines
Les APE sont un hors jeu et une erreur sur toute la ligne dans l’orientation des échanges africains au XXIe siècle occidental. Le plus important est de travailler aux intégrations régionales, mal appliquées malgré une batterie de textes, et de trouver un positionnement stratégique gagnant vis-à-vis des grands blocs comme l’Asie, la Chine, l’Inde, le Brésil, le Venezuela en arbitrant entre projets industriels, financiers et commerciaux, sans oublier les assistances techniques intra-africaines, Sud-Sud, l’amélioration du capital cognitifs.
Les africains anti Ape manifestent à Bruxelles
Environ 3.000 personnes selon les estimations des organisateurs et de la police belge ont répondu par leur présence ce vendredi 11 janvier 2008 dans les rues longeant les institutions Européenne de Bruxelles à l’appel du Collectif anti Ape, Sign4 africa, l’alliance panafricaniste, le collectif des Caraïbes etc, pour dénoncer les Accords de partenariat économique (APE) entre l’Afrique et l’Europe.
Débat sur les APE : Les grosses ficelles de Bruxelles
L’importance et la gravité de la question des Ape ne peuvent être mieux perçues qu’à travers les grosses ficelles dont certains responsables européens usent et abusent pour dérouter l’opinion africaine.
Appel des peuples d’Afrique à l’opinion publique européenne et internationale
Oui l’Afrique rejette les Accords de partenariat économique. L’Afrique ne s’oppose pas à l’Europe mais veut un partenariat compatible avec ses intérêts et ses aspirations.
Contre « le torpillage de l’intégration africaine » par les APE : Dakar, point de départ de la fronde contre les APE
La coalition des centrales syndicales du Sénégal au nombre de treize, a fustigé lundi les accords de partenariat économique (APE) dans une déclaration intitulée« Non au torpillage de l’intégration africaine », au cours de la marche organisée par la société civile sénéglaise à Dakar.
Pourquoi les femmes africaines doivent dire non aux Ape et au néolibéralisme
Me Wade apparaît désormais comme étant le chef de file de la rébellion internationale qui se met en place. Nul doute que bien des organisations se mobiliseront aux côtés d’un allié capable de porter leur lutte à des niveaux jamais égalés. Cela fait plus de dix ans que la Société civile mène un combat contre les accords commerciaux entre l’Europe et l’Afrique. Je laisserais le soin à de nombreuses organisations comme Enda Syspro, le Congad, le Roppa, Oxfam et à des experts tels que Cheikh Tidiane Dièye, Taofikh Ben Abdallah, Moussa Dembélé, Ndiogou Fall et bien d’autres, de l’expliquer aux populations africaines. Je voudrais simplement dire pourquoi les femmes africaines doivent se mobiliser contre les Ape.
Aminata Traoré : “La lutte contre les Ape doit jeter les bases d’un partenariat entre la Société civile et les gouvernants”
Très active dans le mouvement social mondial, Mme Aminata Traoré, ancienne ministre de la Culture du Mali, fait partie des nombreux intellectuels africains qui ont dit non aux Accords de partenariat économique entre l’Europe et l’Afrique.
Le 11 janvier 2008 à Bruxelles contre les APE
Initiée par Maître Abdoulaye Wade président de la république du Sénégal, la manifestation du 11 janvier 2008 contre les APE (Accords de Partenariat Economiques) devant le siège de l’Union Européenne doit être pour la Diaspora, le jour de la consécration de l’Afrique, et de son affirmation.
APE : Les non-dits d’un libre-échangisme
Les Ape, c’est la désintégration économique programmée et, à terme, une forme de déstructuration politique de l’Afrique.
La diaspora africaine en Europe crée un Collectif anti-APE
Une vingtaine de responsables d’associations africaines ont mis sur pied, à Paris, un "Collectif anti-APE" pour réunir les conditions de la mobilisation afin de faire part de la désapprobation de la diaspora et de tous les citoyens du monde aux Accords de partenariat économique (APE) entre l’Union européenne et l’Afrique.
"On signe pas !" : le rappeur sénégalais Didier Awadi sort un titre anti-APE
Le rappeur sénégalais Didier Awadi vient de lancer une chanson intitulée "On signe pas !" qui dénonce les Accords de partenariat économique proposés par l’Union européenne aux pays en développement
L’Afrique ne signe pas
Awadi music video against the EU-ACP EPAs
APE : Une n-ième escroquerie qui guette l’économie africaine
L’Afrique a tout intérêt, à développer son marché intérieur et surtout à diversifier ses partenaires ; et la chine, le Brésil, l’Inde offrent de biens bonnes perspectives aujourd’hui que l’Europe. Qu’est-ce que le partenariat avec l’Europe a t-il à ce jour apporté à l’Afrique, rien que désolation et pauvreté.
Pourquoi l’Afrique doit dire non aux Accords de partenariat économique “Ape”
Comme alternative aux Ape, le président de la République du Sénégal , Abdoulaye Wade, propose les Accords de partenariat pour le développement (Apd) articulés autour de 5 principes.
"Les APE entérinent la recolonisation de l’Afrique" déclare le président Wade
Le chef de l’Etat sénégalais Abdoulaye Wade a lancé "un appel à la mobilisation" des populations africaines contre les Accords de partenariat économique qui, a-t-il estimé, constituent "une grave menace" pour l’Afrique parce qu’ils consacrent sa "recolonisation".