bilaterals.org logo
bilaterals.org logo

AELE

Alors qu’elle est souvent négligée, l’Association européenne de libre-échange, qui regroupe l’Islande, le Liechtenstein, la Norvège et la Suisse, cherche activement à conclure des accords bilatéraux de libre-échange exhaustifs, comme ses rivaux l’Union européenne, les États-Unis, le Japon, le Canada ou l’Australie. La pression extérieure qu’exerce l’AELE pour des accords de libre-échange est menée et dominée par la puissance économique qu’est la Suisse, siège de quelques-unes des plus grandes compagnies pharmaceutiques, bancaires, de biotechnologies agricoles, et d’assurances au monde.

L’AELE a conclu d’importants accords bilatéraux de libre-échange avec le Chili (2003), Israël (1992), la Jordanie (2001), la Corée (2005), le Liban (2004), le Mexique (2000), le Maroc (1997), l’Autorité palestinienne (1998), la Turquie (1991), Singapour (2002), Tunisie (2004), l’Union douanière de l’Afrique australe (2006), l’Égypte (2007), le Canada (2007), le CCG (2008), la Colombie (2008) et le Pérou (2008).

Le groupe négocie actuellement des accords de libre-échange avec l’Inde, l’Indonésie, la Thaïlande, l’Algérie et le Pakistan. On s’attend à ce qu’il entame sous peu des pourparlers avec la Malaisie et le Vietnam, alors que des ententes similaires avec la Russie et l’Ukraine sont également prévues dans le futur.

dernière mise à jour : mai 2012


Finis les jeux de pouvoir de l’AELE contre le Sud !
La Suisse, le Liechtenstein et la Norvège sapent le droit aux semences dans les pays du Sud.
La Suisse bannit les importations agricoles en provenance du Sahara occidental occupé
Les trois plus grands détaillants suisses ont banni de leurs rayons les produits agricoles originaires du Sahara Occidental. La Suisse a déclaré à maintes reprises que l’accord de libre-échange avec le Maroc ne s’appliquait pas au territoire occupé.
L’Équateur ratifie l’accord avec l’Association européenne de libre-échange
Le gouvernement équatorien a ratifié ce mercredi un accord commercial avec l’Association européenne de libre-échange, qui lui permettra d’ouvrir son offre commerciale à la Suisse, au Liechtenstein, à la Norvège et à l’Islande.
Accord avec l’Indonésie : référendum en passe d’aboutir
Le texte référendaire qui dénonce l’accord de libre-échange entre la Suisse et l’Indonésie conclu en décembre dernier a récolté suffisamment de signatures.
Les produits agricoles ne seront pas exclus du Mercosur
Le Conseil des Etats suisse a rejeté une initiative qui voulait exclure les denrées agricoles de l’accord de libre-échange avec l’Amérique latine.
Les semences c’est la vie
La Coalition sur le droit aux semences demande à la Suisse de ne pas exiger des lois strictes sur la protection des obtentions végétales dans ses accords de libre-échange avec les pays en développement.
Libre échange avec l’Indonésie : un référendum nécessaire
Cet accord ouvre le marché indonésien aux marchandises suisses, dont les produits pharmaceutiques et chimiques, et facilite l’importation en Suisse d’huile de palme, dont l’industrie agro-alimentaire est toujours plus friande.
Stop huile de palme - Référendum contre l’accord de libre-échange avec l’Indonésie
Nous nous opposons donc à un accord de libre-échange avec l’Indonésie, qui nous est vendu comme étant durable. Nous n’avons pas de temps à perdre !
Libre-échange : référendum lancé contre l’accord avec l’Indonésie
Uniterre et plusieurs autres organisations lancent un référendum contre l’accord de libre-échange de l’Association européenne de libre-échange avec l’Indonésie.

    Liens


  • EFTA FTAs
    Database of all FTAs entered into by the European Free Trade Association (Iceland, Liechtenstein, Norway and Switzerland.)
  • EFTA Secretariat
    Website of the EFTA Secretariat