Egypte-UE: vers un accord de libre-échange ?

Le Moci 12-09-2012

Egypte-UE: vers un accord de libre-échange ?

A la veille de la visite du président égyptien Mohammed Morsi à Bruxelles le 13 septembre, il apparaît que l’UE mise, à terme, sur la conclusion d’un accord de libre-échange (ALE) avec l’Egypte. « Les questions commerciales seront à l’ordre du jour », précise au MOCI un haut responsable du Conseil de l’UE. « La Task Force, qui planche actuellement sur les différents aspects de la relation entre les deux partenaires, a fait des échanges commerciaux un point important de ses travaux », ajoute cette même source.

Objectif à terme? La conclusion d’un accord de libre-échange, susceptible d’améliorer l’accès de l’Egypte au marché européen, mais aussi ses capacités à exporter vers l’Europe et à développer son commerce. En 2004, l’UE et l’Egypte ont signé un accord d’association instaurant une zone de libre-échange et l’élimination des barrières sur les produits industriels ainsi que d’importantes concessions sur les produits agricoles.

Selon les statistiques européennes, les échanges ont plus que doublé en volume depuis la conclusion de cet accord, premier pas vers un ALE « complet et approfondi », pronostique ce haut responsable. Selon un document de la DG Commerce datant de mars 2012 (voir fichier attaché), les importations européennes en provenance de l’Egypte ont augmenté de 30% en 2011 par rapport à 2010, atteignant un total de 9,4 milliards d’euros. Les exportations européennes vers l’Egypte ont atteint pour leur part 13,9 milliards d’euros en 2011, en baisse de 6,4% par rapport à 2010. L’Egypte n’est toutefois que le 30ème partenaire commercial de l’UE en 2011 avec un total de 23,3 milliards d’euros, loin derrière les trois premiers partenaires : Etats-Unis (444,7 milliards d’euros), Chine (428,2 milliards) et Russie (306,6 milliards).

Kattalin Landaburu

keywords:
source: Le Moci