bilaterals.org logo
bilaterals.org logo
   

L’Iran et la Syrie établissent une zone d’échanges préférentiels

L’Orient le Jour | 03/09/2011

L’Iran et la Syrie établissent une zone d’échanges préférentiels

Par Jihad YAZIGI

Le président syrien Bachar el-Assad a donné son accord à l’établissement d’une zone d’échanges préférentiels entre la Syrie et l’Iran qui réduirait progressivement les tarifs douaniers entre les deux pays au cours des cinq prochaines années.

Cet accord commercial préférentiel devait entrer en vigueur en mars 2009 puis en juin 2010, mais il a finalement été signé le 8 mars dernier à Téhéran et officialisé par le décret présidentiel syrien du 17 juillet 2011, qui ne spécifie toutefois pas sa date d’entrée en vigueur.

L’accord est présenté comme une zone de libre-échange, mais dans la réalité, les droits de douane seront rabaissés progressivement à 4 % et non entièrement supprimés. À titre d’exemple, les produits taxés à hauteur de 60 % ou plus verront ce taux reculer à 48,8 % durant la première année suivant l’entrée en vigueur de l’accord, puis à 37,6, 26,4, 15,2 et 4 % au cours des quatre années suivantes. Toutes les autres barrières commerciales comme les quotas seront supprimées, mais des exceptions seront maintenues sur certains produits agricoles ou chimiques.

En dépit des fortes relations entre l’Iran et la Syrie, les rapports économiques entre ces deux pays sont très limités, les échanges commerciaux ne dépassant pas les 100 millions de dollars par an, loin derrière les deux milliards de dollars d’échanges avec la Turquie. Cependant, les liens commerciaux se sont relativement améliorés durant les dernières années et quelques entreprises iraniennes ont signé des contrats avec l’État syrien pour la construction de centrales électriques et de ciment.

Depuis le début de la décennie, la Syrie a choisi la voie de la libéralisation économique, même si les avancées sont restées timides. Le pays a rejoint en 2005 la grande zone de libre-échange avec vingt autres pays arabes et a signé en 2007 un accord commercial avec la Turquie qui lui a permis de tripler le volume de ses échanges avec Ankara.

[email protected]

En coopération avec : The Syria Report


 source: L’Orient le Jour