bilaterals.org logo
bilaterals.org logo

Chine-UE

Depuis 2012, la Chine fait pression pour que l’Union européenne accepte de s’engager dans des négociations d’un accord bilatéral de libre-échange. La Chine est absente des pourparlers comerciaux trans-pacifique (TPP) et trans-atlantique (TTIP), et veut entrer dans une pacte d’une envergure similaire afin d’éviter des pertes de parts de marché ou d’avoir à suivre de nouvelles normes "globales" décidées par d’autres. Les entreprises européennes, pour leur part, veulent plus d’accès au marché chinois et une situation plus équitable par rapport aux entreprises nationales, en particulier les entreprises publiques.

En mars 2014, Bruxelles a convenu de consider un accord commercial plus large une fois qu’un traité d’investissement UE-Chine est conclu. Les négociations de ce traité ont commencé quelques mois auparavant, en novembre 2013. Ce TBI remplacerait les 26 TBI existants que la Chine a signé au fil des ans avec différents États membres de l’UE.

L’UE est grand plus grand partenaire commercial de la Chine, alors que la Chine est le deuxième marchés d’exportation de l’UE.

juillet 2014
Photo : European External Action Service - EEAS / CC BY-NC 2.0


Accord sino-européen sur les investissements : la Chine se tourne vers Paris
La Chine a demandé à la France d’œuvrer pour la ratification de l’accord sino-européen sur les investissements, ce que Paris refuse tant que les sanctions chinoises contre des parlementaires européens ne sont pas levées.
L’Union européenne suspend un accord commercial avec la Chine, les droits de l’homme dans la balance
La ratification de l’accord commercial entre l’Union européenne et la Chine est bloquée. En cause : les droits de l’homme au Xinjiang.
Bruxelles "suspend" ses efforts pour faire ratifier l’accord sur les investissements avec Pékin
La Commission européenne estime que "l’environnement n’est pas propice à la ratification de l’accord".
L’accord sur les investissements UE-Chine est-il à la hauteur de ses ambitions ?
L’accord global sur les investissements conclu en décembre dernier entre l’UE et la Chine semble constituer un rendez-vous manqué.
Accord UE-Chine : l’UE rassure les investisseurs au mépris des droits humains
L’Aitec et Attac France publient un décryptage complet de l’Accord UE-Chine.
Ouïgours : Américains et Européens s’unissent pour sanctionner la Chine
L’Union européenne a été la première à annoncer des sanctions, moins de trois mois après avoir conclu avec Pékin un accord bilatéral sur les investissements “qui doit encore être ratifié”.
L’accord sur les indications géographiques entre la Chine et l’UE entre en vigueur
100 indications géographiques de chaque côté, impliquant des boissons alcoolisées, du thé, des aliments et des produits agricoles, ont été placées sous protection.
UE-Chine : les dessous d’un accord commercial controversé
Washington y voit un cadeau politique accordé à Pékin, tandis que des eurodéputés dénoncent le manque de garanties sur les droits humains.
Première analyse de l’accord d’investissement UE-Chine
Pour nourrir le débat public, l’Aitec et Attac France publient une toute première analyse des six textes issus de cet accord d’investissement.
Paris et Bruxelles au secours de l’accord d’investissement entre l’Union et la Chine
Le texte, qui devrait être rendu public dans les tout prochains jours, comprend, au final, trois volets sur les quatre envisagés.