bilaterals.org logo
bilaterals.org logo
   

Afrique-Europe - Quelles alternatives?

All the versions of this article: [English] [français] [Português]

Press Release / Français

Afrique-Europe - Quelles alternatives?
Relations Europe - Afrique:
Les sociétés civiles de deux continents ont aussi rendez-vous à Lisbonne

Des organisations des sociétés civiles européenne et africaine se réuniront les 8 et 9 décembre parallèlement au sommet de l’Union Européenne/Afrique. Ces organisations alerteront les leaders politiques et l’opinion publique des deux continents sur les désastres causés par la compétition commerciale, l’exploitation économique des écosystèmes, les démarches sécuritaires de l’UE sur les questions migratoires et sur le mépris de la plupart des droits économiques et sociaux fondamentaux.

Le second sommet de l’Union Européenne/Afrique se tiendra à Lisbonne le 8 et 9 décembre prochain. Ce sommet doit permettre, en accord avec la Commission Européenne, le changement de la « Stratégie Européenne en Afrique » vers un vrai partenariat pour une « stratégie euro-africaine ». Les thématiques principales au programme de la rencontre sont: les changements climatiques et la politique énergétique; la gouvernance, les droits de l’homme et les migrations; la mobilité et l’emploi. Les pays africains ont pour priorité de discuter de l’agriculture et de la souveraineté alimentaire.

La discussion sur les Accords de Partenariat Économique (APE), à laquelle la présidence portugaise avait initialement renoncé, est devenue récemment une question centrale dans les discussions. A l’image des protestations de certains blocs régionaux, les différences croissantes qui existent dans les négociations poussent à croire que Lisbonne servira de lieu privilégié pour de nouvelles discussions.

Au-delà des mots, une réalité cruelle.

Les APE menacent directement la survie d’une grande partie des populations africaines et entraînent une opposition sans précédent dans tout le continent. Dans le même temps,« l’Europe Forteresse » renforce son arsenal sécuritaire et viole un nombre toujours plus important de droits fondamentaux.

Considéré comme un marché avec un potentiel énorme de nouveaux consommateurs, le continent africain voit ses richesses accaparées par les acteurs économiques internationaux, ses marchés locaux inondés par les exportations étrangères et sa population maintenue dans un système de dépendance face à l’assistance internationale.
Loin de considérer la responsabilité européenne pour le développement de l’Afrique comme une solidarité réelle, les politiques de l’UE pour ce continent sont inspirées par une stratégie unique qui menace directement les droits économiques, sociaux, environnementaux et culturels des populations africaines. En grande partie dictée par les multinationales européennes à la recherche de nouveaux marchés, cette stratégie s’articule sur des accords de commerce agressifs et des restrictions croissantes au déplacement des populations entraînant des menaces sur les écosystèmes et sur la redistribution des ressources locales pour tous.

Que peut proposer l’Union Européenne à l’Afrique en alternative aux accords commerciaux dits de « pro-développement »? Comment mettre en place une politique migratoire respectant les conventions internationales relatives aux droits de l’Homme? Comment agir pour appuyer un vrai processus de développement de l’Afrique?

C’est avec l’intention de communiquer ces préoccupations et la volonté de proposer des alternatives qu’un ensemble d’organisations de solidarité internationale, de mouvements sociaux d’Europe et D’Afrique, d’agriculteurs, de syndicalistes, se réunira à Lisbonne les 8 et 9 décembre 2007.

Les organisations engagées
PORTUGAL: AJP/ ATTAC/ Bacalhoeiro/ Cores do Globo/ Gaia/ Moinho da Juventude/ Panteras Rosa Solidariedade Imigrante/ SOS-Racismo/ ZDB

Europe: Seattle To Brussels Network/ActionAid International/Attac Europe and its national membership/ AITEC-IPAM/Cordaid/Ecologistas en accion/Terra Nuova/Friends of the Earth Europe/IATP, Migreurop network/Transnational Institute/War on Want/Via Campesina Europe/11.11.11/WIDE, World Development Movement/No Vox Network/Nova Terra/Survie France, CCFD, Secours Catholique-Caritas, Zimbabwe Watch.

Afrique : African trade network/ACORD Kenya/Alternatives Niger/Seatini/Mouvement des Sans-Voix- Mali/ People Parliament/ROPPA/Eastern and Southern African Small Farmers Federation/National Smallholders Farmers Association of Malawi/CADTM Maroc/Plate-forme sous-régionale des organisations paysannes d’Afrique Centrale/Publish what you way Congo/Jubilee Zambia/Eastern African Farmers Federation.


PROGRAMME


Vendredi 7 décembre

15h00 Conference de presse
19h-22h00 début des initiatives culturelles
Samedi 8 décembre :
DEBATS/FORUMS DE DISCUSSIONS
9h00 - Accueil des participants
9h30 - Plénière introductive
10h00 -
Débat Axe 1 - Écologie, ressources naturelles et souveraineté alimentaire
Débat Axe 2 - Migrations
13h00 - Déjeuner
14H15 -
Débats Axe 3 - Commerce et développement économique
Débats Axe 4 - Droits de l’homme
17h15 - Ateliers
19h15 - Fin des ateliers
Dimanche 9 décembre
10h - Réunion de stratégie globale
11h30 - Plénière de conclusion (présentation de la déclaration finale)
14h - Rassemblement public


Faculdade de Belas Artes

Largo da Academia Nacional de Belas Artes
(Metro Baixa-Chiado)
Contacts presse:
Nuno Mendes : +351 962501351 / [email protected] (Portugues, Inglês e Espanhol)
Amélie Canonne (AITEC) : +33 (0) 143712222 / [email protected] (Frances e Ingles)
Alexandra Strickner (IATP/Attac-Austria): +43 13174014/ [email protected] (Ingles, Alemão, Frances e Italiano)

Plus d’information : http://africa-europa-alternativas.blogspot.com


 source: