Province de Luxembourg: 17 communes sur 44 sont pour la suspension du TTIP

JPEG - 44.6 kb

RTBF | 25 novembre 2015

Province de Luxembourg: 17 communes sur 44 sont pour la suspension du TTIP

Nicolas Lefèvre

Un vent de contestation souffle toujours sur le TTIP, le traité de libre-échange transatlantique. Ce projet de partenariat commercial entre l’Union Européenne et les Etats-Unis s’attire les foudres de nombreux acteurs de la société.

Dans la Province, 17 communes sur 44 se sont prononcées pour sa suspension, voire pour l’arrêt de ses négociations. En juin dernier, un collectif luxembourgeois baptisé "No-TTIP" est né pour s’opposer farouchement à sa ratification. Joël Thiry, l’un des membres actifs, craint que cela ne devienne un grand marché :

"On dit que le TTIP va augmenter les débouchés, créer de la croissance et de l’emploi. L’un des objectifs du TTIP c’est l’harmonisation des normes qui peuvent limiter le commerce et le libre-échange. Moi ce que je crains c’est que l’on ait un grand marché, une concurrence fiscale et sociale, qui feront qu’il y aura des fusions et absorptions au niveau des entreprises, et des délocalisations.

On doit sensibiliser le monde politique et forcer les communes à se positionner sur cette question. Il faut aussi informer la population, sachant que l’on n’est pas seul, il y a une pétition de plus de 3 000 000 de personnes au niveau européen, qui ont signé pour l’arrêt des négociations. Je crois qu’il faut poursuivre cette résistance."

keywords:
source: RTBF