bilaterals.org logo
bilaterals.org logo
   

Zleca : Vers accroissement des échanges avec les EAU

All the versions of this article: [English] [français]

JPEG - 37.4 kb

Journal du Mali | 11 septembre 2020

Zleca : Vers accroissement des échanges avec les EAU

par Fatoumata Maguiraga

La Zone de libre échange continentale représente un potentiel de croissance de 10% par an du commerce entre l’Afrique et Dubaï. Sa mise en œuvre, prévue pour janvier 2021, constituera un facteur de hausse des échanges entre l’Afrique et les Émirats arabes unis, selon leur Chambre de commerce et d’industrie. La logistique, l’entreposage, les infrastructures, l’agro-industrie ou encore les soins de santé sont considérés comme les secteurs à fort potentiel pour le commerce et les investissements bilatéraux.

Selon les responsables émiratis, la Zleca est une excellente opportunité pour les investisseurs des EAU. Ces derniers auront ainsi l’occasion de faire des affaires sur « un seul ensemble de règles de commerce et d’investissement à travers le continent africain ».

Les EAU profiteraient ainsi de leur position de plaque tournante de réexportation privilégiée pour les commerçants africains. Au cours des 5 dernières années, les importations ont augmenté de 14%, les exportations de 13% et les réexportations de 6%. Le commerce bilatéral non pétrolier a atteint environ 1 billion de dirhams des EAU (230,550 milliards de livres sterling) entre 2011 et 2019 et ils sont devenus le 4ème investisseur en Afrique, après la Chine, l’Europe et les États-Unis, entre 2014 et 2018, avec 21 milliards de livres sterling d’investissements.


 source: Journal du Mali