bilaterals.org logo
bilaterals.org logo

Argentine


Suez règle l’un de ses différends avec l’Argentine
Le groupe de gestion de l’eau et des déchets Suez a annoncé avoir touché une indemnité de l’Argentine pour la résiliation d’un contrat décidée par le gouvernement argentin en 2006, en application d’une décision arbitrale.
Les ONG latino-américaines disent Basta à 25 ans de libre-échange !
La Plataforma « America latina mejor sin TLC » a été lancée le 27 novembre à Buenos Aires, dans le cadre de la semaine d’action contre le G20. Elle demande aux gouvernements de la région de ne plus signer de nouveaux traités de libre-échange.
Suez met la pression sur l’Argentine pour récupérer ses créances
Suez met la pression sur l’Argentine pour récupérer les 630 millions de dollars de réparation décidés par un arbitrage rendu en 2015 et a fait le premier pas vers une possible saisie d’actifs argentins.
Les ministres chinois et argentin des AE s’engagent à renforcer la coopération bilatérale
Les deux pays doivent chercher à aligner l’initiative chinoise "la Ceinture et la Route" et la stratégie de développement de l’Argentine pour injecter un nouvel élan à leur partenariat stratégique global.
L’Argentine veut conclure un accord de libre-échange avec le Maroc (MAE argentin)
L’Argentine veut conclure un accord de libre-échange avec le Maroc pour renforcer les relations commerciales entre les deux pays, a affirmé à Rabat, le ministre argentin des Affaires étrangères, Jorge Faurie.
L’Argentine s’efforce de désamorcer les tensions avec la France
Le président argentin compte présenter à son homologue français un plan de remboursement de la dette historique de l’Argentine auprès de Engie.
Suez : sur le point de régler un litige avec l’Argentine ?
L’Argentine paiera au groupe français 275 millions de dollars (environ 230 millions d’euros), soit 75% de la somme qu’il devait à Suez.
Le point sur le contre-sommet de l’OMC à Buenos Aires
La Conférence ministérielle a confirmé l’état d’enlisement des négociations commerciales multilatérales du cycle de Doha, dans un contexte où les négociations bilatérales (accords de libre-échange) ont largement pris le pas sur les négociations multilatérales.
Le gouvernement argentin révoque l’accréditation d’organisations clés de la société civile à la 11e ministérielle de l’OMC, quelques jours avant sa tenue
Les groupes appellent le gouvernement argentin à renoncer à les disqualifier et demandent au Conseil général et au directeur général de l’OMC, Roberto Azevedo, de ne pas tenir la réunion en Argentine, à moins que la décision ne soit annulée.
Appel à l’action ! Freinons l’agenda de l’Organisation mondiale du commerce et des Accords de libre échange et d’investissement !
Construisons des relations commerciales au service des peuples et de l’environnement ! En 2017, pour un nouveau Seattle à Buenos Aires !
Non au paiement des sommes reclamées par les entreprises etrangères à l’Argentine auprès du CIRDI
Attac Argentine affirme son opposition à l’annonce faite récemment de l’intention de l’Argentine de payer les sommes réclamées par les entreprises multinationales auprès du CIRDI
Barack Obama vante la politique de son homologue argentin
L’Argentine et les Etats-Unis ont signé lors de la visite de Barack Obama plusieurs accords bilatéraux en matière de commerce et d’investissements.
Refusons la poursuite des négociations du Traité de Libre échange entre Mercosur et l’Union européenne
ATTAC Argentine exprime son opposition à la réouverture des négociations en vue de la signature d’un Accord de Libre Echange (ALE) entre les pays du Mercosur et l’Union européenne.
Litiges entre États et multinationales : le cas emblématique du conflit entre Suez et l’Argentine
Un tribunal arbitral international vient de condamner l’Argentine à verser près de 400 millions d’euros à Suez environnement, pour avoir renationalisé le service de l’eau de Buenos Aires en 2006, après des années de conflits.
Mauvais casting pour les juges du Tribunal arbitral CIRDI (ou CIADI) dans l’affaire Repsol
Dans l’affaire qui oppose Repsol à l’Argentine devant le CIADI (CIRDI en français ou ICSID en anglais), tribunal arbitral de la Banque mondiale, le choix de Claus von Wobeser, comme président du Tribunal et du chilien Orrego Vicuña comme juge, a été vivement rejeté par l’Argentine.
L’Espagne suggère d’exclure l’Argentine des négociations entre le Mercosur et l’UE
Depuis l’annonce de la présidente argentine du projet de nationalisation du groupe YPF, filiale de l’espagnol Repsol, un froid diplomatique s’est installé entre Madrid et Buenos Aires — une situation qui semble compromettre les négociations de libre-échange entre l’UE et le Mercosur.
Une crise diplomatique sans précédent entre Madrid et Buenos Aires
La présidente argentine Cristina Kirchner a annoncé ce lundi un projet de loi d’expropriation de la plus importante compagnie pétrolière du pays, YPF. Il s’agit d’une filiale du groupe espagnol Repsol. La Commission Européenne n’a pas tardé à réagir.
Maroc-Argentine : « Modèle de partenariat » Sud-Sud
L’Argentine est déterminée à faire de sa coopération économique avec le Maroc un "modèle de partenariat" Sud-Sud, a déclaré son ambassadeur à Rabat, Alberto de Nunez, qui a, par ailleurs, fait état de progrès dans les discussions entre les pays du Mercosur (Argentine, Brésil, Paraguay et Uruguay) et le Maroc sur la création d’une zone de libre-échange.