Abaissement tarifaire – APEi : la douane enregistre un gap de 24 milliards d’ariary en 2017

PNG - 267.9 kb

Newsmada | 9 février 2017

Abaissement tarifaire – APEi : la douane enregistre un gap de 24 milliards d’ariary en 2017

par Riana R.

L’Accord de partenariat économique intérimaire (APEi) signé avec l’Union européenne engendrera un gap de 24 milliards d’ariary sur les recettes douanières cette année, a-t-on indiqué auprès de la direction des douanes hier lors d’un atelier de présentation des réformes prévues dans la Loi de finances initiale (LFI) 201, à la Chambre de commerce et d’industrie d’Antananarivo (CCIA) à Antaninarenina.

Le gap de 24 milliards d’ariary sur les recettes douanières résultera de la franchise douanière de plusieurs lignes tarifaires européennes en vigueur sur le territoire malgache. L’application de la franchise douanière à travers cet APEi a d’ailleurs généré un gap de 46 milliards d’ariary sur les recettes douanières en 2016. Notons qu’un abaissement tarifaire progressif est prévu par cet accord jusqu’en 2022.

En effet, les produits des pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP), entrant sur le marché européen bénéficient de cette franchise douanière depuis quelques années. Les règles régies par l’Organisation mondiale du commerce (OMC) exigent une réciprocité de cet abaissement tarifaire. D’où la période intérimaire qui permet un abaissement progressif du taux des droits de douane, allant de 20% à 0% sur plusieurs lignes tarifaires en provenance d’Europe.

Des opportunités pour les PME

D’après les études menées par le Centre de recherches, d’études et d’appui à l’analyse économique à Madagascar (Cream) dans ce domaine, «L’accord entraînera des pertes graduelles sur les droits de douane de l’ordre de 9,3% dès la première année de son application, jusqu’à 21,8 % la dixième année. Ces pertes devront toutefois être compensées en partie par les suppléments de recettes de TV, résultant de la hausse des importations».

Un opérateur économique a par ailleurs déclaré que les entreprises malgaches peuvent en tirer des avantages à travers l’APEi. «Les biens primaires et plusieurs équipements en provenance d’Europe seront exemptés de droit de douane. Ils s’agit d’une opportunité pour les Petites et moyennes entreprises (PME) de transformation», a-t-il expliqué.

Un manque à gagner de 19 milliards d’ariary est prévu par la douane cette année, à travers des modifications tarifaires inscrites dans la Loi de finances initiale (LFI) 2017. Ce qui représente 1% de l’objectif des recettes douanières pour cette année.

keywords:
source: Newsmada