BRICS: la création d’une zone de libre-échange peu probable (expert)

JPEG - 32 kb

RIA Novosti | le 29 octobre 2014

BRICS: la création d’une zone de libre-échange peu probable (expert)

La mise en place d’une zone de libre-échange au sein du BRICS étant peu probable, les pays membres de cette organisation doivent plutôt renforcer leurs échanges bilatéraux, a annoncé mercredi le représentant du ministère brésilien des Finances Marden Barboza lors d’un duplex télévisé Moscou-Brésil organisé à l’agence Rossiya Segodnya.

« Nous avons des intérêts et des structures différentes, je pense que le rapprochement bilatéral serait plus souhaitable », a déclaré M. Barboza.

Il estime que les investissements constituent le domaine le plus prometteur de la coopération entre la Russie et le Brésil.

« Dans les pays membres de l’organisation, il y a des sociétés opérant sur le marché mondial. La banque de développement du BRICS offrira des outils économiques d’investissement qui permettront aux hommes d’affaires brésiliens de prendre une part plus active à l’économie de la Fédération de Russie et aux entrepreneurs russes d’investir davantage dans l’économie brésilienne », a indiqué M. Barboza.

Il a ajouté que cette banque serait une structure ouverte et que tous les membres du BRICS ont intérêt à voir d’autres pays et investisseurs s’y associer.

En juillet dernier, le BRICS (Brésil, Russie, Chine, Inde et Afrique du Sud) a signé dans la ville brésilienne de Fortaleza un accord prévoyant la création d’une banque de développement. Dotée d’un capital de 100 milliards de dollars, cette institution financière sera l’une des plus importantes au monde.

keywords:
source: RIA Novosti