bilaterals.org logo
bilaterals.org logo

Caraïbes


Déficit du commerce extérieur : « Il faut réguler le marché »
La Guadeloupe est insérée dans un système de libre-échange qui conduit à l’éradication des productions du marché intérieur
Nouveau coup dur pour la banane antillaise
Nouveau coup dur pour les producteurs de bananes antillais. Après l’accord multilatéral de libre-échange signé entre l’Union européenne (UE) et l’Amérique latine en décembre dernier, prévoyant une réduction de 35 % des droits de douane sur la banane latino arrivant sur le Vieux Continent, Bruxelles a franchi une étape supplémentaire. La Commission vient de signer un accord bilatéral de libre-échange avec la Colombie et le Pérou. Il porte notamment sur la réduction des droits de douane de près de 60 % sur ce fruit tropical. Actuellement de 176 euros la tonne, les droits passeront à 75 euros d’ici à dix-sept ans.
Des mouvements sociaux saluent la position de refus haïtienne par rapport aux APE
Des organisations sociales dans le pays saluent la décision du gouvernement haïtien de ne pas signer le document des Accords de partenariat économique (Ape) avec l’Union européenne
APE : une ONG régionale appelle à un délai de réflexion et de concertation supplémentaire
Le Centre de Programme de Développement de la Caraïbe (CPDC) soutient le mouvement impulsé par certains gouvernements qui réclament un délai de réflexion et de concertation supplémentaire, avant qu’ils ne signent et n’engagent leur peuple en faveur de l’Accord de Partenariat Économique (EPA) proposé par la Commission Européenne.
Caraïbes : Des citoyens appellent à un examen complet et public des accords de partenariat économique
Un collectif de citoyens caribéens propose « instamment que plus de temps et d’occasion soient prévus pour un examen complet et public des Ape. »
Haiti : Premier bilan de la mobilisation anti-Ape
Déclaration de la coalition « Bare Ape » face a la participation d’Haiti aux négociations des accords de partenariat Acp-Ue
Quand l’Union européenne fait barrage aux pauvres
La Commission européenne voudrait que toute concession commerciale de plus d’un pour cent d’exportations de marchandises que les Caraïbes accordent à des pays tels que la Chine, la Turquie, l’Inde et le Brésil, soit automatiquement également faite à l’UE.