L’Equateur va verser 337 M USD à la compagnie pétrolière Burlington

All the versions of this article: [English] [English]

JPEG - 14.3 kb

Romandie | 5 décembre 2017

L’Equateur va verser 337 M USD à la compagnie pétrolière Burlington

(AFP) L’Equateur va verser une indemnisation de 337 millions de dollars à la compagnie pétrolière américaine Burlington, filiale de ConocoPhillips, afin de régler un litige vieux de dix ans, a indiqué le procureur général équatorien lundi.

Le montant correspond à la somme de 380 millions décidée en février par la cour d’arbitrage des litiges sur les investissements de la Banque Mondiale (International Centre for Settlement of Investment Disputes, ICSID), minorée de 42 millions attribués à l’Equateur pour préjudice environnemental.

Selon des sources proches du Procureur général, les deux parties sont convenues que le montant soit acquitté en deux versements, le premier de 75 millions de dollars déjà effectué le 1er décembre et le deuxièmpe de 262 millions en avril 2018.

Depuis 2008, l’Equateur fait face à un total de six procédures devant des cours d’arbitrage initiées par les compagnies américaines Occidental (Oxy), Chevron, Burlington et Murphy, ainsi que par l’Anglo-française Perenco.

Burlington, qui exploitait deux blocs en association avec la française Perenco, avait demandé en 2008 à Quito de retirer une loi qui prévoyait de payer à l’Etat un pourcentage des gains supplémentaires découlant de la hausse des cours du brut.

Les deux sociétés ont été accusées par l’Equateur en 2009 d’avoir délaissé leurs opérations dans le pays et en 2010, leur contrat a été déclaré caduc. Ces sociétés produisaient 21.365 barils par jour de pétrole. Burlington avait alors réclamé à l’Etat équatorien des compensations de 1,51 milliard de dollars qui a été revu à la baisse par le cour d’arbitrage.

source: Romandie