TAFTA/TTIP : Il faut suspendre les négociations

JPEG - 153.6 kb
"La doctrine libre-échangiste s’est muée en échanges secrets où la naïveté côtoie le pire. Celui qui détient la norme détient le marché et, dans ce document, les pires hypothèses sont engagées pour l’agriculture et l’agro-alimentaire."

FNSEA | 3 mai 2016

TAFTA/TTIP : Il faut suspendre les négociations

Greenpeace a dévoilé hier la majorité des conditions et propositions qui régissent les conversations entre Europe et Etats-Unis et cela laisse un goût amer.

La doctrine libre-échangiste s’est muée en échanges secrets où la naïveté côtoie le pire. Celui qui détient la norme détient le marché et, dans ce document, les pires hypothèses sont engagées pour l’agriculture et l’agro-alimentaire.

Après tous les efforts faits par les paysans européens, et en particulier français, va-t-on laisser le bœuf aux hormones et le poulet chloré envahir nos étals ? La FNSEA ne veut pas de ce traité, qui, dans l’opacité la plus totale, prépare la fin de l’exception agri-culturelle de notre pays.

Nous ne sommes pas toujours d’accord avec Greenpeace, mais face au danger d’un accord qui nivelle par le bas en mettant à terre tant d’années d’efforts environnementaux et sanitaires, toutes les bonnes volontés sont nécessaires pour stopper ce qui ressemble à un marché certes... mais de dupes.

source: FNSEA