bilaterals.org logo
bilaterals.org logo

UE


Le coût réel de l’accord commercial UE-Mercosur
Comment le traité de libre-échange entre l’Union européenne et le Mercosur va sacrifier les droits humains, l’alimentation et et la planète.
L’accord climaticide que nous devons faire tomber
Le Traité sur la Charte de l’énergie est peu connu mais sape le combat contre le changement climatique.
« Contre le virus du libre-échange »
Le commerce peut et doit se mettre au service du développement humain, ici et dans le monde entier, et à la protection de la nature.
Libre-échange et Mercosur au menu de la présidence allemande de l’UE
La reprise des négociations sur l’accord du Mercosur et la politique commerciale avec les États-Unis comptent parmi les priorités de la présidence allemande du Conseil de l’UE. Des sujets qui risquent d’exacerber les tensions.
Accord UE-Mexique - Vous avez dit « jour d’après » ?
Que peuvent réellement attendre les consommateurs de ce nouvel accord bouclé et négocié en toute opacité ?
Pendant que le coronavirus sévit, un accord commercial est conclu entre l’UE et le Mexique : "Il ne faut pas le ratifier !" estime Benoît Lutgen
"On signe des traités sans connaître l’impact du C02, ça n’a aucun sens. Et on stocke du bœuf et en même temps on va accepter d’en importer davantage, ça n’a aucun sens".
Les éleveurs bovins du Limousin ne veulent pas d’importation de viande bovine mexicaine
"À contre-courant", "c’est le monde d’avant", le nouveau traité entre l’Europe et le Mexique fait l’unanimité contre lui.
L’Assemblée nationale du Vietnam votera la ratification de l’EVFTA
L’accord de libre-échange UE-Vietnam devrait être ratifié par l’Assemblée nationale le 20 mai, premier jour de la 14e session de l’Assemblée nationale, selon le ministère de l’Industrie et du Commerce.
Le Luxembourg donne son feu vert au CETA
L’accord économique et commercial global entre le Canada et l’UE a été adopté grâce aux voix de la majorité gouvernementale malgré une manifestation de citoyens aux abords des bâtiments de la Chambre.
Bruxelles espère conclure rapidement un accord avec Pékin sur les investissements
L’Union européenne espère parvenir au plus tard en septembre à un accord avec la Chine sur la protection des investissements étrangers, selon l’ambassadeur de l’UE à Pékin.
La France et les Pays-Bas demandent un durcissement des conditions commerciales de l’UE
La France et les Pays-Bas ont lancé un appel conjoint pour une application plus stricte des normes environnementales et du travail dans les accords commerciaux de l’UE.
UE – Mexique, l’accord qui tombe mal
L’Union européenne et le Mexique viennent d’achever leurs négociations commerciales en vue d’aboutir à un accord de libre-échange bilatéral. Une nouvelle qui inquiète le monde agricole, et notamment les filières viandes.
Et pendant ce temps, l’Union européenne conclut un accord de libre-échange avec le Mexique
Les agriculteurs français et les défenseurs de l’environnement s’inquiètent des conséquences de cet énième traité de libre-échange.
Nouvel accord de commerce UE-Mexique : Loin de « relocaliser », Bruxelles veut approfondir une mondialisation insoutenable
Le collectif Stop TAFTA/CETA, avec ses partenaires appelle à cesser immédiatement ces négociations et à procéder à une relocalisation écologique et solidaire des activités économiques.
Mexique et UE bouclent les négociations pour un nouvel accord de libre-échange
Le Mexique et l’Union européenne ont annoncé avoir achevé le processus de modernisation de leur accord de libre-échange, deux ans après avoir conclu un accord de principe, ouvrant le chemin à une ratification.
De quoi les APE sont-ils le nom ? Afrique-UE et sécurité alimentaire
L’économiste Jacques Berthelot explique ce qu’il faut comprendre des Accords de Partenariat Economique, leur genèse, leurs conséquences à court, moyen et long terme.
Zone de libre-échange entre l’Algérie et l’Union européenne (UE) : Quel impact sur l’économie algérienne ?
Pour l’Algérie, pays mono exportateur des hydrocarbures, le démantèlement tarifaire entrepris ne s’est pas traduit par un surplus du consommateur, puisque les prix ne cessent d’augmenter, avec des fermetures d’usines et un taux de chômage non maîtrisé.
À Bruxelles, l’épidémie n’a pas encore mis à mal le dogme du libre-échange
Confinés, les fonctionnaires de la direction du commerce, au sein de la Commission européenne, continuent de négocier des traités de libre-échange au nom de l’UE. Comme si la pandémie n’avait pas tout changé.
Mettre fin aux politiques néocoloniales de l’UE en matière de commerce et d’investissement
Les effets destructeurs de ces accords de libre-échange signés avec l’UE sont déjà bien visibles dans la majorité des pays du Sud.
Le Covid 19 adore nos accords actuels de libre échange
La crise actuelle nous contraint donc à repenser le commerce international pour dessiner de nouvelles lignes de force à l’aune des défis pour demain. Ne pas ratifier le CETA en l’état sera la première décision qui répond à cet impératif.