bilaterals.org logo
bilaterals.org logo

UE-Mercosur

À la fin de 1995, l’Union européenne (UE) a amorcé des négociations sur un accord de libre-échange (ALE) bilatéral avec le Mercosur (un marché commun entre l’Argentine, le Brésil, le Paraguay et l’Uruguay) en réaction au projet de la Zone de libre-échange des Amériques (ZLÉA), encouragée par les États-Unis (ÉU).

L’ALE UE-Mercosur — que l’on pourrait nommer un accord interrégional ou plus précisément un accord bilatéral entre deux marchés communs — devait être conclu au mois d’octobre 2004. Mais les deux parties ne se sont pas entendues sur les offres finales de chacune. Entre autres, le Mercosur était insatisfait des dispositions concernant l’accès au marché agricole de l’UE tandis que cette dernière était insatisfaite des propositions du Mercosur concernant l’ouverture de son secteur des télécommunications et l’amélioration de la protection des indications géographiques européennes. Plus généralement, les observateurs ont mis la responsabilité de cet échec sur le manque mutuel de volonté politique.

Les discussions se sont terminées en 2005 et l’UE a prévu arriver à une entente d’ici 2006. Toutefois, la reprise des négociations a été mise sur la glace indéfiniment en raison de la résistance des pays sud-américains à ouvrir certains marchés et du rejet par l’UE des demandes de réduire les subventions à l’agirculture.

En 2010, les négociations ont repris et en juillet 2011 la 6e ronde de négociations s’est tenue à Bruxelles sans grands résultats.

dernière mise à jour : mai 2012
Photo : Stop TTIP Italia


Accord commercial UE-Mercosur : pas de protection de l’environnement et des personnes sans renégociations
CIDSE, MISEREOR et Greenpeace ont publié un nouveau opinion légale qui prouve que pour assurer une protection efficace des droits de l’homme et des normes environnementales, l’accord doit être renégocié.
Étude d’impact sur la durabilité à l’appui des négociations de l’accord d’association entre l’Union européenne et le Mercosur
Cette étude d’impact sur la durabilité offre un examen de l’impact économique, social, humain et environnemental potentiel de la composante commerciale d’un accord d’association entre l’UE et le Mercosur.
Enquête : accord UE-Mercosur, une viande saignante pour les droits humains et la forêt
Des supermarchés européens, dont Casino, Carrefour et Albert Heijn, vendent à des consommateurs, à leur insu, des produits carnés liés à la déforestation et à des violations des droits humains.
La médiatrice européenne donne raison à 5 ONG dans le dossier UE-Mercosur
La médiatrice européenne a donné raison à cinq ONG qui reprochaient à la Commission de ne pas avoir publié à temps un rapport évaluant l’impact de l’accord commercial entre l’UE et le Mercosur en matière de développement durable.
Déclaration de la coalition Stop EU-Mercosur
Plus de 450 organisations lancent une déclaration commune appelant les gouvernements à stopper l’accord UE-Mercosur.
Carte blanche : « L’accord du Mercosur-UE, une incohérence totale face au défi climatique »
L’accord du Mercosur, même avec un protocole additionnel, ne peut pas être ratifié et ce pour au moins quatre raisons.
Accord UE-Mercosur : la France veut des garanties « concrètes » et « vérifiables »
De « simples engagements politiques » ne suffiront pas à ratifier l’accord mixte entre l’Union européenne et les pays du Mercosur, a déclaré le Ministre français du Commerce extérieur.
Adélaïde Charlier et Anuna De Wever disent non à l’accord commercial avec le Mercosur
Les deux figures de proue du mouvement environnemental Youth for Climate et des militants de Rise4Climate ont manifesté contre l’accord commercial controversé entre l’Union européenne et les pays du Mercosur.
Algérie-UE : une révision est nécessaire pour corriger le "déséquilibre" commercial
L’Accord d’association Algérie-UE devrait être revu pour corriger le "déséquilibre" économique et commercial entre les deux parties, ont recommandé les participants à une journée d’étude consacrée à l’évaluation de cet accord.
Secteur sucrier : les industriels européens appellent à rejeter l’accord UE-Mercosur
Deux organisations professionnelles demandent aux instances européennes d’écarter les concessions sur le sucre et l’éthanol prévues par l’accord de libra-échange entre l’UE et les pays du Mercosur.