L’UE et le Japon ont "finalisé" leur accord de libre-échange

All the versions of this article: [English] [français]

JPEG - 40.8 kb

L’Express | 8 décembre 2017

L’UE et le Japon ont "finalisé" leur accord de libre-échange

(AFP) - L’Union européenne et le Japon ont annoncé vendredi, dans un communiqué commun, avoir "finalisé" l’accord de libre-échange qu’ils négociaient depuis 2013.

Bruxelles et Tokyo "envoient un message fort au monde", se sont réjouis le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, et le Premier ministre japonais, Shinzo Abe.

Les deux parties s’étaient déjà entendues sur les grands principes de cet accord en juillet 2017.

Le texte tel qu’il a été finalisé ne comprend pas la partie liée à la délicate question du règlement des différends entre États et investisseurs, sur laquelle l’UE n’est pas encore parvenue à s’entendre avec le Japon.

Il doit maintenant être soumis aux États membres et au Parlement européen, a souligné la commissaire européenne au Commerce, Cecilia Malmström, lors d’une conférence de presse, sans faire référence à une possible ratification par les parlements nationaux.

La question d’une ratification nationale des accords de libre-échange négociés par la Commission au nom des États membres fait débat dans l’UE.

Bruxelles aimerait se contenter d’un feu vert du Parlement européen, mais certains pays tiennent à ce que ces accords, de plus en plus contestés, soient ratifiés par leur propre parlement, ce qui peut ralentir, voire remettre en cause, le processus.

Les négociations sur le JEFTA (Japan-EU Free Trade Agreement) avaient été lancées en mars 2013 dans une quasi-indifférence, contrairement aux accords négociés par l’UE avec le Canada (CETA) ou les États-Unis (TTIP/TAFTA).

Il a fallu attendre l’intensification des pourparlers en 2017 pour que des voix s’élèvent, comme celle notamment de l’ONG Greenpeace, qui a dénoncé des discussions menées "derrière des portes closes".

L’entrée en vigueur du traité commercial n’est pas attendue avant début 2019.

L’accord pèsera lourd: l’UE est le troisième partenaire commercial du Japon, tandis que le Japon (127 millions d’habitants) arrive en sixième position pour le vieux continent.

source: L’Express