L’UTAP explique les raisons de son refus de l’ALECA

JPEG - 164.8 kb

Tunis Webdo | 14 mai 2019

L’UTAP explique les raisons de son refus de l’ALECA

Le président de l’Union tunisienne de l’agriculture et de la pêche (UTAP), Abdelmajid Zaar, a souligné l’existence de nombreux problèmes dans la version actuelle de l’accord de libre-échange complet et approfondi (ALECA).

Invité sur Mosaique fm, Zaar a indiqué ce mardi que l’agriculteur européen reçoit un soutien 70 fois plus important que le tunisien, ce qui rend la concurrence impossible entre eux.

Il a également évoqué le problème de la liberté de circulation, expliquant que l’agriculteur européen a le droit d’entrer en Tunisie pour présenter ses produits et trouver des opportunités d’investissement, tandis que l’agriculteur tunisien est tenu d’obtenir un visa, soulignant que les organisations d’agriculteurs resteront opposées à cet accord « à moins que le secteur ne soit réhabilité pour que la compétitivité soit égale entre les deux parties ».

Zaar a également dénoncé l’absence des professionnels du secteur des négociations sur l’ALECA, comme l’UTAP et l’UTICA, précisant qu’il avait reçu l’assurance du Chef du gouvernement de réexaminer ce dossier tout en garantissant les droits des agriculteurs tunisiens.

Rappelons que la semaine dernière, l’UTAP s’est officiellement déclarée contre la signature de l’accord de libre échange complet et approfondi (ALECA) avec l’Union Européenne dans sa version actuelle.

L’UTAP a estimé que la réhabilitation du secteur agricole constitue une priorité nationale qui ne peut être liée au dossier du partenariat avec l’Union Européenne.

source: Tunis Webdo