bilaterals.org logo
bilaterals.org logo
   

Le Luxembourg repousse encore le Mercosur

JPEG - 87.5 kb

Luxemburger Wort | 30 septembre 2019

Le Luxembourg repousse encore le Mercosur

En accord avec les positions française, irlandaise et autrichienne, le gouvernement luxembourgeois persiste et signe. Aucun traité de libre-échange ne sera signé si le président brésilien Bolsonaro ne respecte pas les engagements environnementaux pris par son pays.

(DH) - «Le gouvernement réuni en conseil le 6 septembre 2019 a décidé de geler la décision relative à la signature de l’accord négocié avec le Mercosur.» Et cette position reste d’actualité, a rappelé le Premier ministre Xavier Bettel (DP) en réponse à une question parlementaire posée par les députés CSV Martine Hansen (CSV) et Laurent Mosar (CSV).

«Le Luxembourg ne pourra pas donner son accord à la signature de l’accord si le Brésil ne se prépare pas à respecter dès à présent les obligations qu’il a contractées au titre de l’accord de Paris et dans le cadre des négociations avec l’Union européenne», a poursuivi le Premier ministre.

Pour mémoire, à la veille du dernier sommet du G7, fin août, le ministre des Affaires étrangères et européennes Jean Asselborn (LSAP) avait déjà indiqué qu’il allait proposer au prochain Conseil de gouvernement de suspendre la décision relative à la signature de l’accord».

Par la même occasion, Jean Asselborn avait rappelé que l’accord négocié avec les pays sud-américains du Mercosur (Argentine, Brésil, Paraguay, Uruguay) contient un chapitre dédié au développement durable, incluant «l’obligation de ratifier et de mettre en œuvre l’accord de Paris sur le changement climatique».

L’accord UE-Mercosur, conclu en juin par la Commission européenne au nom des Etats membres, doit encore être validé par ces derniers pour entrer en vigueur.


 source: Luxemburger Wort