bilaterals.org logo
bilaterals.org logo

Asie de l’Ouest

Négociations bilatérales dans lesquels sont impliqués les gouvernements d’Asie de l’Ouest.

Photo : tbz.foto / CC BY-NC-ND 2.0


Israël et EAU ouvrent des négociations en vue d’un accord bilatéral de libre-échange
Israël et les Émirats arabes unis (EAU) ont ouvert des discussions en vue d’établir un accord bilatéral de libre-échange, a annoncé le ministère israélien de l’Économie.
L’Argentine veut conclure un accord de libre-échange avec le Maroc (MAE argentin)
L’Argentine veut conclure un accord de libre-échange avec le Maroc pour renforcer les relations commerciales entre les deux pays, a affirmé à Rabat, le ministre argentin des Affaires étrangères, Jorge Faurie.
La Jordanie suspend son accord de libre-échange avec la Turquie
La Jordanie a suspendu un accord de libre-échange avec la Turquie en raison de son impact négatif sur les industries locales.
Le Qatar et les États-Unis prévoient un accord de libre-échange
Le Qatar et les États-Unis tiendront une réunion avant la fin de 2018 pour discuter de l’accord de libre-échange , a annoncé le ministère de l’Économie et du Commerce qatarien.
UTICA – CICIA : pour la création d’une zone de libre-échange arabo-islamique
« Il est tout à fait légitime que la Chambre islamique de commerce, d’industrie et de l’agriculture (CICIA) œuvre à la création d’une zone de libre-échange arabo-islamique, afin de créer un conglomérat commercial dans le monde arabe, à l’instar de l’Union Européenne », a affirmé un membre du bureau exécutif de l’Union Tunisienne de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat
Téhéran vote un accord de libre-échange avec la Syrie
Le Parlement iranien a voté mardi un accord de libre-échange avec la Syrie, ont rapporté les médias. Cet accord prévoit de créer, d’ici cinq ans, une zone libre commerciale entre les deux pays qui sont chacun soumis à des sanctions internationales, selon la télévision d’Etat.
L’Iran et la Syrie établissent une zone d’échanges préférentiels
Le président syrien Bachar el-Assad a donné son accord à l’établissement d’une zone d’échanges préférentiels entre la Syrie et l’Iran qui réduirait progressivement les tarifs douaniers entre les deux pays au cours des cinq prochaines années.