bilaterals.org logo
bilaterals.org logo

Brésil


Les indigènes du Brésil appellent le Parlement européen à ne pas ratifier l’accord de libre-échange avec le Mercosur
Une délégation de chefs indigènes brésiliens visitent 12 pays européens dans le but de sensibiliser sur la déforestation en Amazonie et sur les violations des droits humains au Brésil.
Des autochtones brésiliens dénoncent l’accord AELE-Mercosur
Des délégués d’autochtones du Brésil ont réclamé le respect des droits humains et la protection de l’environnement. Ils ont mis en garde contre l’accord de libre-échange entre l’AELE et le Mercosur.
Amazonie : manifestation à Genève face à l’accord de libre-échange entre l’AELE et le Mercosur
Environ 250 personnes se sont réunies à Genève pour protester contre l’accord de libre-échange conclu entre l’AELE et le bloc sud-américain du Mercosur.
Le Luxembourg repousse encore le Mercosur
Aucun traité de libre-échange ne sera signé si le président brésilien Bolsonaro ne respecte pas les engagements environnementaux pris par son pays.
Dublin prêt à bloquer l’accord avec le Mercosur pour forcer le Brésil à protéger l’Amazonie
L’Irlande est déterminée à tenter de bloquer la ratification de l’accord commercial négocié entre l’Union européenne et les pays sud-américains du Mercosur pour contraindre le Brésil à agir pour protéger l’Amazonie.
Le traité de libre-échange entre l’UE et le Mercosur, un risque pour nos assiettes ?
Le Brésil épand toujours plus de produits phytosanitaires. D’après les données de vente enregistrées par les autorités environnementales brésiliennes, leur consommation a doublé en 10 ans.
L’accord Mercosur-UE fait aussi grincer des dents côté brésilien
Le Mercosur inquiète aussi au Brésil, où l’on craint l’impact sur une industrie moins compétitive que l’européenne et un recours excessif au "principe de précaution" visant les produits agricoles sud-américains.
Malgré la destruction de l’Amazonie, les dirigeants européens négocient un traité commercial avec le Brésil
Les discussions entre l’Union européenne et les pays du Mercosur (Brésil, Argentine, Uruguay, Paraguay), ouvertes il y a 20 ans, pourraient aboutir cette semaine à un vaste accord de libre-échange. Mais plus de 340 organisations appellent les présidents des institutions européennes, en amont de la réunion des ministres des affaires étrangères, à interrompre immédiatement ces négociations commerciales.
Plus de 340 organisations appellent l’Union européenne à interrompre immédiatement les négociations commerciales avec le Brésil
Dans une lettre ouverte, plus de 340 organisations de la société civile - dont plus de 30 françaises - appellent l’Union européenne à mettre immédiatement un terme aux négociations pour un accord de libre-échange avec le Mercosur (Brésil, Argentine, Paraguay et Uruguay) en raison de la détérioration des droits humains et de la situation écologique au Brésil.
Mettre le droit de réglementer consacré dans les politiques et lois relatives à l’investissement au service du développement : réflexions à partir des données d’expérience de l’Afrique du Sud et du Brésil
Malgré des difficultés, l’expérience de l’Afrique du Sud et du Brésil démontrent qu’il est possible de repenser complètement le régime de l’investissement, et de faire en sorte que les intérêts des investisseurs correspondent aux besoins en développement des pays d’accueil.
Les Accords de coopération et de facilitation de l’investissement (ACFI) du Brésil et les faits nouveaux
Le Brésil n’a jamais approuvé un traité bilatéral d’investissement, ni signé la Convention du CIRDI. Malgré cela le pays a continué de recevoir d’importants flux d’investissement étranger direct.
La Conf’ met en garde contre les risques de dérives
La Confédération paysanne estime que le scandale de la viande avariée au Brésil « est une nouvelle preuve des risques de dérives auxquelles l’Union européenne s’expose en signant le Ceta. »
Le Brésil rêve d’un accord de libre-échange avec l’UE
Selon un sondage, les entreprises internationales estiment qu’un accord de libre-échange avec le Brésil devrait être la priorité de la nouvelle Commission de Jean-Claude Juncker.
Schneider-Ammann au Brésil pour décrocher un accord
Le gouvernement suisse veut un accord de libre-échange entre Berne et Brasilia.
Libre-échange : le Brésil pressé d’obtenir un accord entre le Mercosur et l’UE
Le ministre des Affaires étrangères brésilien a confié au Financial times que son pays dévoilerait une proposition d’accord entre Bruxelles et le Mercosur. Il n’exclue pas des négociations bilatérales.
Accord de crédit entre la Chine et le Brésil
Il porte sur 30 milliards de dollars et renforce le poids de Pékin au sein des pays émergents des Brics.
Suisse-Brésil : Négociations en vue d’un accord de libre-échange
Le ministre de l’Economie Johann Schneider-Ammann a proposé jeudi à son homologue brésilien d’entamer des négociations exploratoires en vue d’un accord de libre-échange.
Mexique-Brésil : Accord de libre-échange ?
Le Brésil et le Mexique, les deux premières économies d’Amérique latine, ont préparé à Mexico un cadre de négociations pour un "large" accord "d’intégration économique" bilatérale, a annoncé jeudi le ministère mexicain de l’Économie.
Lula (Brésil) pour le libre-échange entre Mercosur, Inde et Afrique du Sud
L’élaboration d’un accord de libre-échange entre le Mercosur (marché commun sud-américain), l’Inde et les pays de l’Union douanière de l’Afrique du Sud a été proposée le 17 octobre à Pretoria par le président du Brésil, Luiz Inacio Lula da Silva.
Doris Leuthard au Brésil : accord crucial
La Suisse et le Brésil ont signé un protocole d’entente en vue de créer une commission économique conjointe. Cette commission examinera la possibilité de conclure un accord de libre-échange, ce que souhaite l’industrie d’exportation helvétique, à l’instar de ce qui a été réalisé avec le Mexique.